Jean-Christophe Cornier

Jean-Christophe Cornier

Comédien et musicien multi-instrumentiste. Après avoir étudié la guitare et le saxophone en autodidacte puis à l'Institut Art Culture et Perception de Paris, il rencontre Eugène Durif et intègre sa troupe, inaugurant ainsi son entrée dans le monde des "musiciens de théâtre" : De nuit alors, il n'y en aura plus, Cabaret Mobile et Portatif, Maison du peuple, Filons vers les îles Marquises, Divertissement Bourgeois. Il joue depuis plus de 20 ans sur scène, traçant un parcours très éclectique, au gré des rencontres : le père Capulet dans Roméo et Juliette de Shakespeare, du théâtre d'ombre indonésien : Le Râmâyâna avec la compagnie Jeux de Vilains, le rôle de conteur dans un Galilée de Brecht mis en scène par Christophe Luthringer, Avignon en 2011 et 2012, le rôle du musicien dans Le Cercle des Utopistes Anonymes d'Eugène Durif mis en scène par Jean-Louis Hourdin, Avignon en 2017.

En orchestre, il a joué notamment dans le Multicolor feeling d'Eddy Louiss, Olympia 2010, la fanfare de rue Les Grooms, dans les créations du Théâtre du Cristal, spécialisé dans le handicap.

Florie Dufour

Florie Dufour est auteure et interprète multiple, diplômée du Conservatoire d'Orléans : chanteuse lyrique, comédienne, multi-instrumentiste et danseuse, contemporain, claquettes. Elle revendique dans la polyvalence artistique et le corps comme moyen d’expression total. Elle a joué à l’opéra Mme Gobineau dans Le Medium de Menotti, la première sorcière dans Didon et Enée de Purcell avec les Folies françoises et Papagena dans La Flûte enchantée de Mozart. Au théâtre, elle a notamment interprété Antigone de Cocteau et Juliette dans Roméo et Juliette de Shakespeare avec Jeux de Vilains.

Elle sera cette année récitante avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans, direction Marius Stieghorst, pour Pierre et le loup de Prokofiev et Ma Mère l’Oye de Ravel, pour lequel elle a écrit une adaptation des contes. Elle tiendra également le rôle principal dans la création Matulu Stay On the Line – The musical, hommage à Un Tramway nommé Désir de Tennessee Williams. Elle s’est en effet spécialisée depuis 2015 dans le domaine du musical, en s’immergeant dans l’univers de Broadway lors de sa formation au studio Stella Adler de New York.

Florie Dufour

Jean-Marie Gerintes

Comédien, musicien multi-instrumentiste et compositeur. Il obtient un diplôme d'ingénieur du son au C.R.E.A.R et, parallèlement, étudie la percussion et la batterie en autodidacte. Il accompagne : Salcédo, Kent, Le Garage Rigault, Pascal Gutman, la fanfare de rue Les Grooms…

Il rencontre Jean-Christophe Cornier en rejoignant la compagnie l'Envers du Décor d'Eugène Durif pendant 7 ans. Il fabrique et vend des scies musicales et invente des objets sonores pour la scène, notamment pour les spectacles de La Majeure Compagnie (Cabaret Gymnopédique).

Il est intervenant musical en milieu scolaire et en maison de retraite.

Depuis 2012, il est aussi intervenant en pédiatrie à l'Institut Gustave ROUSSY de Villejuif.

Pierre-Jules Billon

Après un début de carrière comme batteur dans l’orchestre du palais d’hiver de Lyon, « le plus grand dancing d’Europe » de l’époque, Pierre Jules Billon participe pendant 20 ans à l’aventure du « nouveau cirque » en signant les musiques de nombreux spectacles. Il se produit d’abord avec le cirque Archaos où il travaille avec Pierrot Bidon, Michel Dallaire, Franco Dragone et Nino Ferrer, puis avec le cirque Baroque, Alexis Gruss, la Cie Salam Toto, le Théâtre du Centaure et la Cie Ici ou Là dont il est l’un des fondateurs. Au cours de cette aventure circassienne il a l’opportunité de jouer sur les cinq continents avec des tournées au Japon, USA, Canada, Chili, Australie, Philippines, Israël, Egypte et de nombreuses capitales européennes. Désormais, Pierre Jules Billon compose et interprète des musiques pour le Théâtre où il collabore avec Eugène Durif, Jean Louis Hourdin, Sophie Loucachevsky, Serge Irlinger, Olivier Couder… Il écrit également les musiques pour de nombreux spectacles évènementiels et des films documentaires (Arte, France 5, Channel Four).

Valérie Vinci

A travaillé notamment avec Noëlle Renaude, Claudine Galéa, Serge Valetti, Enzo Cormann, Philippe Minyana, Eugène Durif, Catherine Beau, Michel Cerda, Jean-Jacques Maufras, Mélanie Thompson, Robert Cantarella, Jean-Luc Lagarce.

Depuis 1997, elle entretient une complicité de travail avec Valère Novarina et joue dans ses créations : 2000 : L’Origine rouge, Théâtre de la Colline, 2007 : L’Acte inconnu, Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon, 2011 : Le Vrai Sang, Odéon-Théâtre de l’Europe, 2012 : L’Atelier volant, Théâtre du Rond-Point, 2015 : Le Vivier des noms, le Cloître des Carmes à Avignon, 2019 : L’Animal imaginaire, Théâtre de la colline.

Depuis 2006, elle joue La petite et La mémé, dans Le Petit Chaperon rouge, écrit et mis en scène par Joël Pommerat. Molière du spectacle jeune public.

En parallèle, elle écrit son premier tour de chant, J’aime beaucoup les coquelicots (2004). Chansons mises en musique par Christian Paccoud. En 2013, elle écrit et interprète Miss Gariguette dans Mon Cabaret à toi, un morceau de l’intérieur de ma tête, au Lavoir Moderne Parisien.

® Olivier Allard